Sécurité sanitaire des aliments
Accueil | Contact | maisadour-semences.com | English version

Qualité sanitaire du maïs & Mycotoxines

Les résultats de 5 années d'études

Evaluation de la tolérance des HYBRIDES
de maïs à la fusariose

Présentation de l'étude

Afficher

Les résultats

 

Etat Sanitaire ?

 

Sélectionnez les résultats à afficher :

Très Précoce &
Précoce
F. Graminearum

Demi-Précoce
F. Liseola

Demi-Tardif, Tardif
Très Tardif
F. Liseola

Tout afficher

Précocité : Maïs Demi-Précoce
Tolérance des hybrides de maïs au F. Liseola

Groupe C

 

 

Important : la présence de F. Liseola dans les essais n'implique pas nécessairement qu'une production de mycotoxines a eu lieu (cf graphe ci-contre, données hybrides 2003-2005).

La nature de la souche (capacité à produire des toxines, très variable selon des souches) et les conditions du milieu (conditions climatiques, relation plante-champignon, substrat...) vont déterminer la production de toxines et son niveau. A l'inverse, l'absence de champignon ne garantit pas l'innocuité du produit. Le champignon peut produire des mycotoxines à un moment donné puis disparaître.

L'analyse sanitaire ne suffit pas à conclure sur la sensibilité d'une variété de maïs au développement des mycotoxines.

 

Dans le groupe de précocité C, la pression parasitaire liée à F. Liseola est restée faible sur les quatre années d'essais réalisés. On observe une excellente tolérance globale des variétés Maïsadour Semences. Ces résultats restent à confirmer dans des situations où la pression par F. Liseola serait plus forte.

 

 

© Maïsadour Semences 2019 | Doc. créé le 25 fév, 2006 - màj le 17 avril, 2008 | Mentions légales |