Sécurité sanitaire des aliments
Accueil | Contact | maisadour-semences.com | English version

Qualité sanitaire du maïs & Mycotoxines

Les clés pour comprendre

Les Fusarium

Les espèces fongiques toxinogènes les plus connues appartiennent à 3 groupes :

Et leur répartition mondiale est fortement liée aux conditions climatiques.

Dans le cadre de nos travaux, nous nous sommes essentiellement intéressés aux Fusarium car au niveau Européen, ce sont les champignons qui nous causent aujourd'hui le plus de soucis.

Fusariose des épis de maïs et toxines associées

La contamination d'une plante de maïs par les Fusarium entraîne le développement d'une maladie appelée fusariose des épis.

Les deux principaux pathogènes responsables de cette maladie sont :

F. verticillioides (ou F. moniliforme) mais aussi en moindre proportion F. proliferatum et F. subglutinans. Ils sont regroupés dans la section Liseola. Dans un souci d'allègement des textes, de vulgarisation et de compréhension, ils sont appelés, dans ce site, F. section Liseola.

Parasite de faiblesse, ce champignon attaque la plante lorsque celle-ci est en condition de faiblesse (blessures, stress hydriques...) Certaines souches de F. verticillioides et de F. proliferatum peuvent, dans certaines conditions, produire des fumonisines.

F. graminearum mais aussi en moindre proportion F. culmorum. Ils sont regroupés dans la section Discolor. Dans un souci d'allègement des textes, de vulgarisation et de compréhension, on ne parle, dans ce site, que de F. graminearum.

Parasite strict, ce champignon attaque la plante que si celle-ci y est sensible, il existe une forte interaction entre le pathogène et son hôte. Certaines souches de F. graminearum et de F. culmorum peuvent, dans certaines conditions, produire des trichothécènes (DON le plus connu) et/ou de la zéaralénone.

Des champignons peu sensibles aux fongicides

Les fongicides n'ont qu'une efficacité limitée sur la fusariose des épis de maïs (jusqu'à 50-60% d'efficacité pour le F. graminearum).

 

 

 

 

© Maïsadour Semences 2019 | Doc. créé le 8 mars, 2006 - màj le 6 mai, 2008 | Mentions légales |

 

EN BREF...

Les mycotoxines sont des molécules produites par certains champignons placés dans des conditions écophysiologiques favorables. Elles peuvent être toxiques pour l'homme et certaines espèces animales lorsqu'elles atteignent un certain seuil d'ingestion.

En culture du maïs, les principaux champignons producteurs de mycotoxines de champ sont : F. verticillioides ou F.moniliforme (section Liseola) et F.graminearum (F. section Discolor).

Les principales mycotoxines sont la zéaraléone (ZEA) et le déoxynivalenol (DON) produites par F. graminearum ainsi que les fumonisines de F. section Liseola.


Par souci d'allègement, F. verticillioides (ou F.moniliforme) est désigné dans ce site F. section Liseola.

 

mycotoxines de champ Champignons Denrées
Fumonisines F. section Liseola
 
Maïs
Zéaralénone Fusarium graminearum
Fusarium culmorum

 
Céréales
Trichothécènes B
(dont le DON ou
déoxynivalénol)
Fusarium graminearum,
Fusarium culmorum
Céréales